Les GAFAM et les NATU, nouveaux maîtres du monde de l’économie numérique ?

GAFA MainsEncore des néo-acronymes anglo-saxons au menu aujourd’hui !  Levons le suspens tout de suite. GAFAM regroupe les initiales de Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft et NATU ceux de Netflix, Air BNB, Telsa et Uber. En gros les dix plus grandes sociétés américaines de l’économie numérique. Deux acronymes pour une valorisation boursière comparable, tenez vous bien, au budget annuel de la France et un chiffre d’affaire annuel supérieur à celui du Danemark avec « seulement » 300 000 employés. Une sacré efficacité économique par employé, une croissance annuelle supérieur à celle de la Chine et surtout, une position dominante sur le marché qui commence à faire réfléchir. Ces mastodontes de l’économie numérique représenteraient à eux seuls, près de 60% de nos usages numériques quotidiens. A l’heure où la France commence à prendre sérieusement conscience des enjeux de l’économie numérique, ces géants numériques ont une sacré longueur d’avance dans cette nouvelle révolution industrielle. Est-il trop tard ? Sans doute. Mais la France et l’Europe n’ont pas dit leur dernier mot. (suite…)

Continuer la lecture Les GAFAM et les NATU, nouveaux maîtres du monde de l’économie numérique ?

Le micro-travail, nouvelle servitude de l’économie numérique ?

make-money-onlineLa médiatisation récente des stars américaines de l’économie numérique comme Uber, Air BNB ou Amazon a permis de se pencher de près sur les modalités et les conséquences d’une révolution numérique qui, dit-on, va balayer tous les modèles économiques en place. C’est donc l’occasion pour moi de pointer une facette plutôt sombre de cette nouvelle économie à travers une nouvelle division internationale du travail permise par le numérique et que l’on appelle le micro-travail. Au delà de ce nouveau phénomène illustré par la plateforme Mechanical Turk de l’américain Amazon, c’est la notion même de travail numérique, ou de digital labor en anglais qui est en question. Entre robots intelligents et micro-travailleurs d’un véritable prolétariat numérique mondialisé, la question qui se pose désormais est celle du modèle de travail que l’économie numérique est en train d’inventer et d’imposer au monde.

(suite…)

Continuer la lecture Le micro-travail, nouvelle servitude de l’économie numérique ?

L’ubérisation de l’économie

Yellow taxi and smart phone. Mobile taxi order service.U-bé-ri-ser. Un nouveau verbe français qui provient du nom d’une société américaine, UBER,  en passe de révolutionner le petit monde des taxis et qui défraie la chronique depuis plusieurs mois. Alors si UBER fait parler de lui c’est bien sûr parce qu’il touche au sacro-saint pré carré de la puissante corporation des taxis mais surtout parce qu’à travers ce cas particulier c’est une révolution économique sans précédent qui se joue, avec un vaste transfert de valeurs qui s’opère depuis plusieurs années et qui voit tous les secteurs de l’économie traditionnelle se faire bousculer voir vampiriser par les géants de numérique comme Google, Facebook, Amazon ou Netflix. Selon le patron de CISCO, John Chambers 2/3 des grandes entreprises auront disparu dans 20 ans et seront remplacées par ces grandes plateformes web qui donc, « ubérisent » l’économie traditionnelle. Un véritable big bang économique.

(suite…)

Continuer la lecture L’ubérisation de l’économie