éconum : décoder, comprendre, analyser et mettre à profit le meilleur des innovations numériques

Les tiers-lieux : les cafés du village global

31 janvier 2014

La société de l’information aime bien les néologismes car elle évolue très vite et a donc besoin de mettre des concepts sur des réalités nouvelles ou renouvelées dont est elle à l’origine. C’est le cas des « tiers-lieux » ou « espaces tiers » entre le domicile et le lieu habituel de travail notion inventée par le sociologue américain Ray Oldenburg qui le premier parla de « third place » en désignant Central Park, cet immense jardin au coeur de New York où il observait que ses contemporains venaient régulièrement travailler assis dans l’herbe, avec leur ordinateur portable. Ce concept sociologique s’impose désormais comme une réalité tangible : celle d’un continuum entre nos vies privées et professionnelles permis par une connectivité permanente et l’usage régulier des technologies numériques.

Lire la suite

La datavisualisation : voir les données pour mieux les comprendre

26 janvier 2014

Nous avons déjà souvent parlé du phénomène d’infobésité, cette saturation chronique d’informations lié à l’explosion de la production et de la circulation des données sur Internet. Nous avons aussi parlé du Big Data, cette masse informe et gigantesque de données que nous produisons chaque jour et qui représentent un défi d’analyse, de traitement et d’exploration plein de promesses pour mieux comprendre nos comportements, rendre la médecine plus prédictive, les services publics ou encore la circulation automobile plus performants, bref optimiser la compréhension de nos comportements pour améliorer notre vie quotidienne !!! Mais dans cet océan de données, nous sommes souvent au bord de la noyade et faute de bouée de sauvetage, une bonne paire de lunettes virtuelles peut-être bien utile pour que notre cerveau « accommode » sur des chiffres et que l’abstraction des données deviennent enfin intelligibles, c’est cela le défi de la visualisation des données !!!

Lire la suite

Le journalisme 2.0 : une nouvelle version du journalisme ?

13 décembre 2013

Avec  l’apparition des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), le métier de journaliste est en plein bouleversement. Des journaux disparaissent, d’autres souffrent, de nouveaux formats apparaissent et les habitudes changent. Grâce aux potentialités interactionnelles d’Internet, on voit aujourd’hui apparaitre une nouvelle forme de journalisme que l’on appelle 2.0 comme si c’était une version 2 du logiciel journalistique. Ces nouvelles formes de journalisme, très diverses, renouvellent la pratique journalistique et ouvrent donc la possibilité à de nombreux citoyens de faire (aussi) du journalisme, même si nous le verrons, la pratique journalistique est une véritable discipline, un métier très encadré qui répond à des exigences importantes. Au delà de ces évolutions majeures dans l’histoire du journalisme, ce bouleversement nous interroge aussi sur le rôle du journalisme dans notre société et dans la démocratie.

Lire la suite

La société de l’information est-elle basée sur la gratuité ?

7 décembre 2013

Une étude récente étude de la Haute Autorité pour le Diffusion des Oeuvre et la Protection des Droits sur Internet (HADOPI) réalisée suite au récent blocage de sites de streaming montre que pour une grande majorité des internautes Internet rime avec gratuité. C’est le premier critère dans la recherche d’un bien culturel sur Internet. Et à travers ce constat c’est la question des nouveaux modèles de création de valeur dans la société de l’information qui se pose. A partir du moment où la matière première de cette révolution industrielle est l’information donc concrètement les données, se pose légitimement la question du modèle économique de cette révolution industrielle. Et c’est là que nous pouvons observer quelque chose de nouveau par rapport au modèle d’avant : le règne de la gratuité, ou en tout cas une apparence de gratuité.

Lire la suite

Réalité augmentée ou connaissance diminuée ?

23 novembre 2013

Drôle d’expression que la réalité augmentée, comme si la réalité ne se suffisait pas à elle-même et devrait donc être augmentée (et pourquoi pas diminuée ?), en tout cas transformée par l’intégration de nouvelles techniques de perception dans notre champs visuel, auditif et même notre perception tactile. Alors, nouveaux gadgets ou nouvelle façon d’appréhender la réalité, ce champs de développement technologique est en tout cas en pleine expansion et ses promesses de succès son nombreuses dans des domaines aussi variés que le commerce, le tourisme, l’éducation, la santé, l’industrie ou encore le jeux vidéos et le cinéma.

Lire la suite

La santé numérique : le docteur ou l’ordinateur ?

15 novembre 2013

Dossiers électroniques des patients, consultations et opérations à distance mais aussi recherche d’informations médicales sur Internet, coaching numérique médical ou encore santé prédictive sont différentes facettes de ce que j’appellerai la santé numérique ou la e-santé, un vaste champs de transformation en cours. Un peu à l’image de l’éducation dont les modalités de recherche et de transmissions sont totalement bouleversées par l’intégration massive des technologies numériques, tant au niveau des outils , des praticiens que des patients eux-mêmes, de plus en plus équipés, et demandeurs de nouvelles formes de pratiques, inventeurs de nouveaux usages. 

Lire la suite

La curation : prendre soin des contenus du web

8 novembre 2013

Drôle de mot que celui de curation quand on parle d’Internet. On est plutôt habitués aux anglicismes et néologismes composés de termes techniques un peu abscons alors que curation est un vieux mot qui nous vient du latin curare, et qui signifie littéralement soigner, prendre soin. Plus connu avec les cures thermales ou encore le curé de village, le mot latin curare a donné en français le curateur qui désigne le mandataire de justice qui prend soin des biens d’une personne n’ayant plus les moyens de l’assumer. Dans le monde anglo-saxon le curator était celui qui s’occupait des oeuvres d’art dans un musée. Dans le monde étonnant du web qui se réapproprie de nombreux mots, le curateur est celui qui prend soin de web, c’est à dire qui permet à cette masse gigantesque et informe de données de prendre du sens, d’être analysée, éditorialisée, classée et partagée. Une fonction bénévole essentielle de chaque curateur qui, nous allons le voir comporte de nombreuses facettes.

Lire la suite

Webrévélation : repenser l’innovation de l’entreprise en mode 2.0 ?

22 octobre 2013

Les 1ères Rencontres Melchior se tenaient le 8 octobre 2013 à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon en présence de salariés de l’entreprise Lippi qui ont apporté une réponse concrète à la question de nos rencontres. Travailler ensemble autrement est possible. Et pour Lippi, c’est l’intégration massive des outils 2.0 qui a servi de catalyseur. Retour sur cette expérience Rencontre Melchior #1 Webrévélation

Lire la suite

Imprimantes 3D une nouvelle façon de produire et de consommer ?

22 octobre 2013

On en parle de plus en plus comme l’objet phare que nous aurons tous bien tôt chez nous !!! : les imprimantes 3D. Vieux rêve du démiurge de recréer le monde en reproduisant ce que l’on veut instantanément. Ce rêve est réanimé par la technologie puisqu’en 1960 déjà Arthur C. Clarke avait parlé d’une « machine à répliquer » qui allait reproduire les objets comme on imprimait des livres, ce qui aurait un effet profondément positif sur la société. En 1972, dans le dessin animé Tintin et le Lac aux requins, le professeur Tournesol invente une photocopieuse tridimensionnelle immédiatement convoitée par Rastapopoulos pour fabriquer des faux en dupliquant des œuvres d’art volées dans de grands musées. Et bien Lucie, nous y sommes !!  Pour sa thèse de fin d’étude, Tim Zaman a créé un scanner 3D d’une extrême précision pour enregistrer les moindres détails de tableaux inestimables et il utilise ensuite une imprimante 3D de très haute qualité pour reproduire à l’identique des tableaux de maîtres. Nouvelle mode ou véritable révolution dans la production de biens courants ou de précision, c’est encore un débat pas tout à fait tranché tant les obstacles sont encore nombreux pour passer à la troisième dimension et peut-être, à la troisième révolution industrielle !

Lire la suite

Trading algorithmique et à haute fréquence : le numérique transforme-t-il la bourse en casino ?

13 octobre 2013

Dans le contexte assez polémique qui entoure le monde de la finance mondiale, les observateurs ont parfois tendance à trouver facilement des bouc-émissaires qui expliqueraient les dérives et la cupidité des spéculateurs et autres traders. Or le monde de la finance utilise lui aussi et depuis longtemps les dernières évolutions des technologies de l’information et de la communication. Car les deux matières premières du trader, c’est l’information et le temps. Il est donc assez logique qu’il recherche à optimiser l’accès à l’information et la rapidité de sa circulation. Même si l’informatique et l’électronique sont au coeur de la bourse depuis une trentaine d’années, ce que l’on nomme désormais le trading à haute fréquence, s’est développé assez récemment et dans un contexte de crise économique et financière qui a braqué les projecteurs sur les acteurs de la finance et donc mise au banc des accusés cette finance électronique à très grande vitesse, suspectées de favoriser la spéculation au détriment des investissements. Qu’en est-il vraiment ?

Lire la suite